Décret de l'érection cannonique de Saint-Germain de Grantham
Par Thomas Cooke, évêque des Trois-Rivières le 29 juin 1856

Par la miséricorde de Dieu et la grâce du saint
Siège apostolique, Évêque des Trois-Rivières et de     etc.
etc.                etc             etc

 A tous ceux qui les présentes verront savoir
faisons que vû 10 La requête en date du vingt
deuxième jour de septembre de l’année mil huit
cent cinquante cinq, à nous présentée au nom et
de la part de la majorité des franc tenanciers
d’une part ci-après désignée du township de
Grantham, comté de Drummond et district des
Trois-Rivières, la dite requête demandant l'érection
du dit territoire en paroisse pour les raisons y énoncées
20 Notre commission en date du vingt neuvième jour
de février de la présente année chargeant Messire
Michel Carrier, archiprêtre curé de la paroisse de
Saint Antoine de la Baie du Febvre, de se trans-
porter sur les lieux, après avis préalable, de vérifier
les allégations de la dite requête, et d'en dresser un
procès-verbal de commode et incommode;
30 Les certificats signés des sieurs M. D. Meunier
et Trefflé Caya, d'un avis affiché aux portes des
chapelles de Saint Germain de Grantham et de
Drummondville, les dimanches quinze et vingt
deux du présent mois de juin, et lu publiquement
dimanche le quinzième jour du présent mois susdit à la
porte de la chapelle du dit Saint Germain de Grantham
et dimanche le vingt deuxième jour du dit mois à la
porte de la chapelle de Drummondville à l'issu du
service divin du matin de l'une et l'autre localité,
vû que l'office public, pour les deux susdites localités
se fait alternativement dans l'une et l'autre chapelle, le
dit avis convoquant les intéressés, pour ou contre la
dite requête, à une assemblée pour le jeudi vingt
sixième jour du dit présent mois à deux heures de
l'après-midi, auprès de la dite chapelle de Saint Germain
de Grantham;
40  Le procès-verbal de commode et incommode
du dit Messire Michel Carrier, Archiprêtre, en date
du vingt sixième jour du dit présent mois de juin
constatant et vérifiant dans toutes leurs parties, les
faits énoncés dans la susdite requête;
50  Plusieurs opposition dont nous n’avons pas
un devoir tenir compte, vû que les unes étaient
signées par des personnes éloignées et étrangères
à la localité, et que les autres ne portaient qu'un
nombre insignifiant de signatures;

 En conséquence, nous avons érigé et érigons par
les présentes, en titre de cure de paroisse, sous
l'invocation de Saint Germain, évêque dont la
fête se célèbre le vingt-quatre de juillet, la sus
dite partie de township, ayant une étendue de
territoire d'environ neuf mille de front sur envi-
ron neuf mille de profondeur, borné comme
suit, savoir au nord ouest par Saint Guillaume
d'Upton, au sud ouest par Saint Ephrem d'Up-
ton et la seigneurie de Ramezsay, au sud est par
le township de Wickham et au nord est par la
ligne nord est du sixième rang de Grantham, et
comprenant les sixième, septième, huitième, neu-
vième, dixième, onzième, douzième et treizième rangs
du dit township;
Pour être la dite une et paroisse de Saint Germain
de Grantham, entièrement sous notre juridiction spiritu-
elle, à la charge par les curés ou desservants qui y
seront établis par nous ou par nos successeurs
de se conformer en tout aux règles de discipline
ecclésiastique établies das ce diocèse, spécialement
d'administrer les sacrements, la parole de Dieu et
les autres secours de la religion aux fidèles de la
dite paroisse enjoignant à ceux-ci de payer
aux dits curés ou desservants les dîmes et obla
tions telles qu'usitées et autorisées dans ce diocèse
et de leur porter respect et obéissance dans toutes
les choses qui appartiennent à la religion, et qui
intéressent leur salut éternel.

 Mais comme le présent décret est purement
ecclésiastique, et ne peut avoir d'effets civils qu'au
tant qu'il sera confirmé par une proclamation
de son Excellence le Gouverneur général, sous le
grand sceau de la province, nous recomman-
dons très particulièrement aux paroissiens de la
nouvelle paroisse de s'adresser à cet effet à Messieurs
les Commissaires chargés de mettre à exécution dans
le diocèse des Trois-Rivières l'ordonnance de la
2e Victoria, Chapitre 29.

 Sera notre présent décret lu et publié le pre-
mier et le second dimanche après sa réception
au prone de la messe paroissiale de Saint Ger-
main ou de Saint Frédéric de Drummondville
selon que l'office divin pour ces deux paroisses se
fera dans l'une ou l'autre chapelle.

 Donné aux Trois-Rivières sous notre seing
et sceau et le contre-seing de notre secrétaire
le vingt neuvième jour de juin de l'année mil
huit cent cinquante six.

  + Thomas Ev. 3R [évêque des Trois-Rivières]
   par Monseigneur
   Ph. Onés. Gélinas Eccl.[ecclésiastique]
   Secrétaire


Page créée le 22 mai 2003
 © 2003 Maurice Vallée
Retour à la page d'histoire
Transcription paléographique